Le début de la vengeance

    Partagez
    avatar
    Double Face
    Harvey Dent
    Harvey Dent

    Messages : 10
    Date d'inscription : 06/06/2013
    Dollars : 50 000
    Affiliation : Le clan Dent

    Le début de la vengeance

    Message  Double Face le Dim 9 Juin - 8:40

    Cela faisait maintenant trop longtemps que Harvey Dent avait perdu tout ce qu'il possédait, jusqu'à sa raison. Trop longtemps qu'il était passé du statut de héros à celui de paria, de grand homme à celui de déchet. Et tout cela, il le devait à deux individus qu'il détestait particulièrement : Batman et Rupert Thorne. Le premier ayant déjà disparu, il ne restait plus qu'à s'occuper du second, qui continuait d'infliger à Gotham ses actes perfides et malveillants. D'un certain point de vue, celui que l'on nommait aujourd'hui Double Face pouvait encore être un héros. Même si ce n'était pas réellement son objectif premier, lui qui ne pensait qu'à assouvir un désir de vengeance...

    Il se trouvait à présent devant une maison de jeux et de paris clandestins qui appartenait à ce gros tas d'immondices qu'était Rupert Thorne. D'après les informateurs de Dent, celle-ci lui rapportait gros, et les autorités n'avaient pas le temps de s'y intéresser de plus près. Heureusement qu'il était là pour remettre de l'ordre dans cette foutue ville. Il était accompagné de deux hommes, surnommés les jumeaux, chacun équipés de kalashnikov et d'armes de point, cachées sous leurs vestes de gangster qu'ils affectionnaient tant. Ils étaient fin prêts, sachant pertinemment que leurs ennemis ne s'attendaient pas à leur arrivée. Mais il restait quelque chose à faire avant de débuter les opérations, pour être sûr que tout se déroule parfaitement. Double Face sortit sa pièce fétiche de la poche de son pantalon, et fit une grimace qui semblait devoir ressembler à une sorte de sourire.

    "Face, on les attaque, pile, on rentre au bercail."

    Et il jeta la pièce d'un coup de pouce dans les airs, avant de la saisir en pleine retombée : face. Evidemment, le hasard savait pertinemment ce qu'il voulait, et il avait fait de Dent son chevalier servant. Il était fin prêt.

    "Suivez-moi, tas de mollassons, c'est le moment de passer aux choses sérieuses !"

    Il saisit alors sa propre Kalashnikov, imité immédiatement par ses deux acolytes, et fonça vers le bâtiment qui abritait les activités illégales de Thorne. C'était parti pour la fiesta. Il entra dans la maison de jeu en trombe, et, sans dire un mot, commença à tirer dans le tas, de même que ses compagnons, qui le firent en éclatant de rire. Ils s'amusaient réellement, tandis que les corps des employés de Thorne et de leurs clients tombaient au sol, les uns après les autres, criblés de balles. Quelques hommes sortirent une arme de leur poche ou de derrière le comptoir se situant au bout de la salle, mais Harvey les abattait toujours avant qu'ils n'aient le temps de tirer. C'était du gâteau, presque trop facile.

    Une fois qu'il ne restait plus qu'une demi dizaine d'hommes encore en vie (toutes les femmes ayant été tuées préalablement), Harvey fit signe à ses larbins de cesser le feu. Il s'approcha du tenancier, reconnaissable à cause de sa tenue, et se mit à ricaner froidement.

    "Ecoute moi bien, minable. Tu vas dire à ton gros lard de patron que Double Face n'a pas oublié ce qu'il lui avait fait. Je lui déclare la guerre, et je jure que je débarrasserai cette ville de son ignoble présence ! Tu m'as bien compris, coco ?"

    L'employé déglutit péniblement en acquiesçant d'un signe de tête. Toujours ricanant, Dent en profita alors pour abattre les autres autres survivants, froidement, sous les rires de ses seconds. Ils avaient tué tout le monde avec une extrême facilité, et cela ne ferait sans doute pas plaisir à cet abruti de Thorne, ni avec cet idiot de Pingouin, avec qui la rumeur disait qu'il s'était associé depuis peu. Grand bien leur fasse.

    Après avoir tué tout le monde sauf le petit tenancier tremblotant, ils dévalisèrent l'endroit, volant l'argent de la casse et celui contenu dans un coffre au fond de la boutique. Au total, 70 000 dollars de recette ! Ce gros tas de Thorne s'en serait mis plein les poches, heureusement que Double Face était passé par là !

    "10 000 dollars chacun pour vous, messieurs, je garde 50 000 en ma qualité de chef. A présent, nous rejoignons le Ventriloque et préparons notre prochain coup, qui arrivera bien plus tôt que ce que nos ennemis pourraient attendre. Allons-y."

    Ce fut une magnifique journée pour le clan Dent.

      La date/heure actuelle est Dim 22 Juil - 22:38