Opération Labo

    Partagez
    avatar
    L'Epouvantail
    Jonathan Crane
    Jonathan Crane

    Messages : 68
    Date d'inscription : 01/06/2013
    Age : 27
    Localisation : Gotham City
    Dollars : 500
    Affiliation : Les Epouvanteurs

    Opération Labo

    Message  L'Epouvantail le Dim 9 Juin - 2:05

    La camionnette déguisée de l'épouvantail roulait à travers les rues de Gotham depuis maintenant une vingtaine de minutes. Il avait demandé qu'on la repeigne de sorte à ce qu'on puisse la confondre avec une voiture d'une compagnie d'électricité, pour ne pas éveiller les soupçons durant les déplacements. Un véritable plan de génie !

    A l'avant du fourgon, deux hommes de main habillés en employés se chargeaient de conduire et de préserver les apparences, tandis qu'à l'arrière, une demi douzaine d'entre-eux étaient assis aux côtés de l'épouvantail, de Poison Ivy et de Mister Freeze lui-même. Pour le moment, le silence régnait, tout le monde se concentrant sur l'opération à venir, qu'ils savaient extrêmement important pour la suite des évènements. Chacun jouait des choses primordiales pour lui dans cette nouvelle aventure, et personne ne voulait se rater.

    Tandis qu'ils roulaient toujours à une allure tranquille, pour ne pas éveiller les soupçons, le cerveau de l'opération décida de prendre la parole, ne restant plus qu'une quinzaine de minutes maximum avant d'arriver à destination.

    "Bon, Poison Ivy, je vous répète à nouveau comment va se dérouler cette très délicate opération. La première partie repose presque entièrement sur vos jolies épaules, ainsi je vous prie d'être très attentive, s'il vous plaît. Une erreur d'inattention nous retomberait dessus à tous ! Bien, donc, comme vous le savez, les laboratoires Wayne se trouvent dans les derniers étages de la Wayne Tower, et sont protégés par un certain nombre de gardiens. Peu importe combien ils sont, nous allons tous les maîtriser en une seule fois, si mon plan se déroule comme prévu. Donc, Pamela, vous devrez vous faire passer pour une journaliste, et demander une interview avec monsieur Lucius Fox. Ne vous inquiétez pas, j'ai déjà appelé Wayne Industry, et pris rendez-vous. En usant de vos atouts naturels et de votre charme ô combien convaincant, vous demanderez à aller aux toilettes. Chacune d'entre elles à la Wayne Tower sont équipées d'un système de ventilation destiné à évacuer les mauvaises odeurs ; il ne vous restera plus qu'à y vider vos fioles de gaz effrayant, et le tour sera joué. A partir de ce moment-là, vous me contacterez, et, avec nos hommes, je viendrai maîtriser une bonne fois pour toutes les gardes restants. Nous prendrons ensuite le contrôle des laboratoires. Plus tard la ville se rendra compte que nous sommes maîtres de la tour, plus nous aurons l'occasion d'aller loin dans nos expériences. Tenez, Pamela, voici votre fausse carte de presse, laquelle est la "preuve" que vous êtes journaliste."

    Il lui tendit effectivement une carte de presse au nom de Natacha Heikins, avec une photo d'une femme qui lui ressemblait beaucoup. Puis, il reprit la parole, d'un ton toujours aussi calme et sérieux.

    "Maintenant, Pamela, j'aimerai vous présentez notre nouvel associé, un atout...de taille. Voici Monsieur Victor Fries, alias Mister Freeze, et je suis persuadé que vous devez déjà le connaître..."

    Mister freeze, qui jusque là n'était pas intervenu dans la conversation, dissimulé sous un large manteau noir, enleva soudain sa veste, découvrant enfin son identité. Il adressa un signe de tête, l'air très sérieux, à Poison Ivy.

    "Il m'aidera à maîtriser les gardes et les employés de Wayne Industry, et à contrôler la situation si celle-ci, pour une raison ou une autre, nous échappe. Je pense que ce plan ne peut pas échouer. Est-ce que tout est bien clair ?"

    Ils n'eurent pas le temps de faire un ultime topo avant le début des opérations, car le fourgon venait de s'arrêter, et, apparemment, se garait. La grille qui séparait le conducteurs des passagers s'ouvrit brutalement, révélant le visage banal de l'homme de main qui conduisait.

    "Nous sommes arrivés, patron."

    "Très bien, mon brave, j'espère que vous nous avez garé dans une ruelle sombre et où peu de gens passent, comme je vous l'avais ordonné."

    "Bien sûr patron, et nous sommes à trente secondes de marche de la Wayne Tower. Nous avons suivi toutes vos instructions."

    "Parfait. Ma foi, Pamela, il semble que c'est à votre tour d'entrer en scène. Vous êtes un petit peu en avance pour votre rendez-vous, mais je crois que cela ne devrait pas être un problème. C'est quand vous voulez."


    _________________
    avatar
    Poison Ivy
    Pamela Isley
    Pamela Isley

    Messages : 60
    Date d'inscription : 02/06/2013
    Age : 32
    Localisation : L'éternelle jeunesse, banlieue de Gotham
    Dollars : 500
    Affiliation : Les Épouvanteurs

    Message  Poison Ivy le Lun 10 Juin - 10:09

    Pamela connaissait le plan par coeur, ce qui n'était en effet pas très difficile... Elle n'était absolument pas nerveuse, le peu qu'elle avait à faire allait être très facile bien que particulièrement important, ce n'était certainement pas ça qui allait réussir à la stresser. L'Épouvantail avait inlassablement répété les différentes étapes de l'opération avant de la présenter à leur nouveau compagnon qui était, contre toute attente, ce cher Mister Freeze. Poison Ivy avait répondu à son signe de tête par une sorte de sourire. Il était temps de passer à l'action, elle savait déjà que le plan serait une réussite.

    La jeune femme descendit de la camionnette, perchée sur des hauts-talons assez discrets et vêtue d'un tailleur classique vert foncé, elle aurait pu passer pour à peu près n'importe qui. Elle avait trente secondes avant que l'opération ne commence réellement... Prenant une longue inspiration avant de se diriger d'un pas décidé vers l'entrée de la tour qui n'était en effet pas très loin, Pamela Isley essaya de se mettre dans la peau du personnage. Son nom était Natacha Heikins, une journaliste venant interviewer ce cher monsieur Fox. Ce n'était pas bien sorcier, la jeune femme affichait déjà une expression radieuse alors qu'elle poussait la porte du bâtiment.

    Elle était désormais dans le grand hall de la tour et ce dernier était étrangement désert, seuls deux secrétaires étaient assis derrière leur bureau. Un homme et une femme, qui détournèrent un instant les yeux de leur ordinateur pour regarder la nouvelle venue dont le bruit des pas résonnait dans la pièce. Pamela respira profondément alors qu'une courte distance la séparait désormais de la réception. Elle possédait cet étrange pouvoir de séduction qui échappait aux autres femmes, même à celles qui étaient plus belles et plus charismatiques qu'elle. La jeune femme pouvait pratiquement séduire et se faire aimer de tous, hommes, femmes, enfants ou vieillards, c'était tellement facile. Il lui suffirait encore une fois d'user de ce pouvoir (si seulement elle en avait besoin) qui se révélait plus être une sorte de manipulation mentale qu'un jeu de séduction. Mais Pamela savait déjà qu'elle n'aurait nullement besoin de l'utiliser avec le réceptionniste qui la regardait déjà avec une expression idiote collée sur le visage comme si il n'avait jamais vu de filles de sa vie.
    Totalement confiante, la jeune femme s'approcha pour lui adresser la parole tout en lui offrant son plus joli sourire;

    "Excusez moi..." de sa voix douce et pleine d'assurance elle avait légèrement fais sursauter l'employé qui avait désormais l'air embarrassé de l'avoir regardée sans gênes ce qui fît agrandir un peu plus le sourire de Poison Ivy "J'ai rendez-vous avec Monsieur Fox pour une interview, je suis un peu en avance mais je suppose que ça ne devrait pas poser de problème. Ah ! Voici ma carte..." Elle sortit la carte de presse que l'Épouvantail lui avait fournie et la tendit au réceptionniste qui la prit d'un geste nerveux avant de taper de manière frénétique sur le clavier de son ordinateur.

    "Oui, c'est juste... Vous avez rendez-vous au troisième étage mais comme vous êtes en avance je peux vous amener en salle d'attente, Mr Fox est toujours en pleine réunion et je ne voudrai pas l'importuner.

    Il la regardait désormais dans les yeux même si il semblait avoir du mal à soutenir le regard de la jeune femme et affichait une sorte de sourire charmeur peu ragoûtant qui ne réussit tout de même pas à faire flancher Poison Ivy qui continuait de sourire.

    "En fait... elle se pencha un peu plus vers le réceptionniste en le regardant d'un air quelque peu gêné, l'employé se redressa d'un air tout ouïe "J'aimerai passer aux toilettes juste avant si vous voulez bien me dire où elles se trouvent, ça me faciliterai vraiment la tâche..."

    Son interlocuteur se permit presque de soupirer en entendant la demande de la fausse journaliste, l'air déçu caché derrière un sourire aimable.

    "Bien sûr, il y en a au fond du couloir de gauche. N'hésitez surtout pas à revenir dans le hall pour que je vous indique le chemin ... Ah, n'oubliez surtout pas votre carte mademoiselle Heikins, vous pourriez en avoir besoin."

    Ceci dit, il lui rendit sa carte en lui offrant un dernier sourire complice avant de re-fixer son attention sur son écran d'ordinateur. Pamela le remercia, saisit sa carte avant de la remettre négligemment dans son sac et de se diriger vers les toilettes. Elle dû tout de même se retenir de grimacer en se retournant, elle avait toujours du mal a digérer le drôle de sourire que lui avait adressé le réceptionniste.

    Elle poussa la porte des toilettes qui était juste là où on lui avait dit pour la refermer soigneusement derrière elle. La chance était avec la jeune femme car il n'y avait absolument personne, les portes de toutes les cabines étant ouvertes elle en était totalement sûre et pouvait ainsi agir tranquillement. Pamela se mit à regarder frénétiquement autour d'elle pour trouver le fichu conduit d'aération qui ne devait pas être bien loin. Il était bel et bien là, juste à côté des plans de travail en marbre dans lesquels les lavabos étaient encastrés, mais il était bien évidemment terriblement haut. La jeune femme soupira avant de retirer ses chaussures à talons pour poser ses mains sur un des plan de travail afin de soulever son petit corps et d'y finir à genoux. Elle se leva lentement, car elle n'avait pas beaucoup de place sur le meuble en marbre avec tout ces lavabos et fouilla dans son sac qu'elle avait posé à côté d'elle pour en sortir les fioles de gaz. Elle les vida avec facilité mais aussi avec une certaine prudence dans le conduit d'aération en moins d'une minute. Elle remit les éprouvettes vides dans son sac à main avant de se remettre à genoux.

    Pamela descendit du plan de travail et appuya sur son oreillette afin d'annoncer sa brillante réussite à l'Épouvantail;
    "C'est fait."
    C'était simple et direct, elle n'avait pas besoin d'en faire plus. Poison Ivy remit rapidement ses chaussures et ramassa son sac pour pousser une dernière fois la porte des toilettes avec un sourire satisfait. C'était vraiment trop facile.


    _________________
    avatar
    L'Epouvantail
    Jonathan Crane
    Jonathan Crane

    Messages : 68
    Date d'inscription : 01/06/2013
    Age : 27
    Localisation : Gotham City
    Dollars : 500
    Affiliation : Les Epouvanteurs

    Re: Opération Labo

    Message  L'Epouvantail le Jeu 13 Juin - 2:19

    Poison Ivy avait fait très vite, au grand étonnement de l'Epouvantail, qui en fut grandement satisfait.  Dès qu'elle lui ait fait passé le message, il se tourna vers ses hommes, qui attendaient ses ordres, et, tout en ricanant méchamment, il déclara :

    Il est temps d'y aller.  N'oubliez surtout pas vos masques, et prenez vos armes.  Cela devrait être l'affaire d'une petite heure, au grand maximum, si vous ne faîtes pas les imbéciles.  Je compte sur vous, pour une fois !


    Ses larbins obtempérèrent, mettant tous leurs masques d'un même mouvement, et saisissant chacun leur uzi, prêts à se battre et à prendre le contrôle de la Wayne Tower et surtout, de ses laboratoires au top de la technologie.  Mister Freeze, lui, n'avait nullement besoin d'un masque, la tête déjà protégée par un scaphandre high-tech.  Et l'épouvantail était bien entendu immunisé contre la peur elle-même, sa seule frayeur qui était Batman ayant disparu sans laisser de trace.  Il était désormais complètement intouchable, et personne dans Gotham City ne pourrait rivaliser avec lui.




    Ils sortirent de la camionnette au pas de course, tentant de ne pas trop attirer l'attention des badauds, ce qui n'était pas excessivement difficile vu la distance qui les séparait de la Wayne Tower.  Ils couraient en dissimulant leurs armes sous leurs longs manteaux, et ne restaient donc plus que leurs masques sur le visage qui pouvaient sembler bizarres.




    Après quelques secondes, ils entrèrent dans la tour, et commencèrent à en prendre le contrôle, maîtrisant les secrétaires du hall qui hurlaient de terreur, puis, se chargeant de chaque étage l'un après l'autre, des agents de sécurité qui ne se portaient pas vraiment mieux.  L'opération était une réelle réussite, si bien qu'en à peine une quarantaine de minutes, la totalité des employés de la Wayne Tower étaient ficelés et enfermés dans des locaux aux sous-sols.




    Face à un tel succès, l'epouvantail ne pouvait que sourire sous son horrible masque, fier de son plan et satisfait des actions de ses hommes, pour une fois.  Poison Ivy, qui les avait observé mettre les gardes hors d'état de nuire, les observait, confortablement installée dans un siège du hall d'entrée, dont les larbins venaient de verrouiller l'accès, tout en obstruant les fenêtres à l'aide d'un immense volet.  Il fallait croire un maximum de temps aux gens que la tour était fermée au public, et que tout était normal... L'epouvantail se tourna vers la jeune femme, puis s'approcha lentement d'elle, les mains derrière le dos, très heureux de la manière dont son plan avait été exécuté.


    Félicitations, partenaire.  Vous avez brillamment rempli votre part du marché, et je vous en remercie.  Je vous invite à présent à aller visiter vos nouveaux locaux, temporaires, je le crains.  Les autorités et les autres entreprises de Wayne Industries se rendront sans doute rapidement compte qu'il y a un problème ici et viendront vérifier.  Toutefois, cela nous laissera sans doute le temps d'utiliser les machines que nous ne pouvons déplacer, et, surtout, de quitter cet endroit avec tout ce que nous pouvons dérober, ce qui n'est, à mon sens, pas du tout négligeable.  En tout cas, sans Batman, nous avons la preuve que ce genre d'opération est d'une facilité déconcertante, et j'avoue que je ne suis pas peu fier de moi, ni de mon génie.


    Il se dirigea vers la porte de sortie, voulant aller voir les laboratoires de plus près, puis, juste avant de passer l'entrée, se tourna vers Mister Freeze, qui l'observait d'un peu plus loin, et lui fit signe de les suivre, Poison Ivy et lui.  La réussite attendait de pied ferme les trois scientifiques, et leur ouvrait grand ses bras, prête à leur offrir tout ce qu'elle pouvait.  C'était un grand jour pour Gotham City.


    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: Opération Labo

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 15 Nov - 4:27